CENTRE INSTANT PRESENT
YOGA


7, Place Jean PLOTON
42000 SAINT-ETIENNE
Tél.: 04 77 32 67 85


Biographie de Shri Mahesh, fondateur de la FFHY

Shri Mahesh• M. Mahesh Ghatradyal nait le 11 juillet 1924 à Timmapur (Inde)


• Orphelin à 3 mois, il est élevé dès l'âge de 7 ans par Swami Siddheswarananda dans le monastère de Dharvar Mandyr, dans le Karnataka


• Il a pour maître Swami Mruttunjaya, Virashivaïte, qui appartient à une lignée qui remonte à Basava, lui-même né en 1 125 après JC (lignée Shivaïte)


• Il reçoit une éducation à la fois indienne et occidentale puisqu'il étudie dans ce monastère et suit aussi les enseignements d'une préceptrice anglaise


• A 14 ans, titulaire de 2 baccalauréats, il se lance dans les études de sciences politiques


• Champion de course à pieds en Inde, il est sélectionné pour représenter son pays aux JO mondiaux universitaires de Londres en 1947


• Shri Mahesh arrive à Paris en 1947, via Londres


• Etudiant, il est accueilli par la famille Dolto


• Il court pour le Stade français puis le Racing club de France


• Il suit l'école des formateurs de professeurs de gymnastique de Joinville pour travailler sur une possible adaptation aux enseignements indiens. Mais Swami Siddheswarananda qui est un père pour le jeune Mahesh, lui demande de rester en France pour enseigner le Hatha-Yoga


• Il se prête de bonne grâce aux démonstrations que lui demandent le corps médical, le docteur Winter, ou Swami Siddheswarananda, qui les accompagne de ses explications.


• A cette époque M.Mahesh est la seule personne en France capable d'exécuter les postures de Hatha-Yoga les plus complexes


• En 1948 a lieu à la Sorbonne une manifestation qui lance le yoga Hindou en France


• M.Mahesh s'installe dans les locaux d'artisans au 50 rue Vanneau à Paris


• Il étudie aussi la médecine à Genève sous la direction du Professeur Baumann et travaille en laboratoire de physiothérapie. A ce titre, il oeuvre entre 1954 et 1960 pour la rééducation des blessés de guerre et des enfants handicapés au Centre universitaire des victimes de guerre de l'hôpital Percy, sous la direction du général Breuillac, alors Président de la commission des blessés de guerre et à l'hôpital des enfants malades, sous la direction du Docteur Triboulet et du Professeur Strol


• M.Mahesh est en relation avec toutes les personnes qui ont un rôle dans les milieux du Hatha-Yoga français depuis l'après-guerre


• Il connait Kerneïz (premier enseignant français de Hatha-Yoga), Lanza del Vasto, le Docteur Winter, cardiologue qui s'intéresse de près au yoga, Jean Bruno, conservateur de la Bibliothèque nationale, Roger Godel, René Guénon, Mircea Eliade


• Dans le même temps il rencontre André Malraux, madame Jeanine Auboyer, conservateur au musée Guimet, les professeurs Filliozat et Paul Mus, qui en 1959, l'encouragent avec Françoise Dolto et Robert Salmon à créer le Centre des relations culturelles franco-indien (CRCFI)


• Arnaud Desjardin, Philippe de Méric, Liliane Siegel, Micheline Falk et tant d'autres professeurs de Hatha-Yoga sont ses élèves• Peu de gens mesurent l'énorme solitude de ce jeune Hindou qui, seul contre tous, et malgré le soutien des docteurs Dolto et Filliozat, pendant des années, défendit le Hatha-Yoga contre ceux qui en dénaturaient le sens et l'esprit


• M.Mahesh fait en 1953 une première tentative de fédération pour adapter l'enseignement aux structures françaises ; cette tentative n'aboutit pas


• En 1966 M.Mahesh fonde la Fédération française de Hatha-Yoga qui réunit les membres des écoles internationales du yoga traditionnel dirigées par les professeurs qu'il a formés


• La technique qu'il y enseigne est traditionnelle : chaque posture est expliquée par référence à son but physique, psychique et spirituel


• En 1974 il fonde la revue Yoga et vie


• Il reste en relation constante avec différents ashram en Inde


• Il invite également des guides indiens ou des moines hindous, et des professeurs de l'Université française


• M.Mahesh et ses élèves animent le Centre de relations culturelles franco-indien qui organise des voyages en Inde
• La Fédération française de Hatha-Yoga édite un bulletin de liaison, Namaskar


• M.Mahesh écrit et publie de nombreux ouvrages concernant la philosophie du yoga, et la culture indienne : Naître en yoga, La Bhakti yoga de Akkamaha Dévi, Rêverie de Basava, Atma Bodha, Vedanta, Pardonne-moi, Yoga et symbolisme, Le souffle, parole de vie


• La FFHY est classée association reconnue établissement d'utilité publique, décret du 18 juillet 2003 n° Inta 0300156D, par le Ministère de l'intérieur, de la Sécurité intérieure et des libertés locales
Une marque d'intérêt assez exceptionnelle des pouvoirs publics sanctionne plus de quarante années d'initiatives diverses du CRCFI sous l'impulsion de son fondateur Shri Mahesh. Parmi ces initiatives on trouve le développement de l'enseignement et de la pratique du Hatha-Yoga dans sa forme la plus orthodoxe
Ce parrainage accrédite la délivrance du diplôme garantissant un enseignement de qualité, gage de sérieux et d'authenticité, tout en repoussant toute suspicion de dérives irrationnelles, et une pratique conforme au Hatha-Yoga traditionnel


• M.Mahesh est Chevalier national de l'Ordre du mérite pour aide humanitaire et élevé au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur


• M.Mahesh quitte son corps le 21 août 2007 à Paris